Adolescents & adultes :
orthodontie linguale

L’orthodontie linguale est la seule technique d’orthodontie
utilisant un appareillage totalement invisible qui permet de réaliser
un traitement individualisé.

Choisir l’orthodontie linguale, c’est choisir un traitement en toute discrétion.

Une attache linguale travaille de la même façon qu’un appareil fixe traditionnel avec un contrôle parfait des dents tout en étant invisible.
Placées sur la face interne des dents, les attaches linguales ne sont pas visibles par l’entourage, le traitement d’orthodontie se déroule en toute discrétion, sans que l’entourage ne le sache.
Quand vous parlez ou souriez, il ne se voit vraiment pas, contrairement aux systèmes de gouttières en plastique et à l’orthodontie classique utilisant des attaches externes en métal ou en céramique, qui elles sont visibles.

L’orthodontie linguale a été initialement développée pour répondre à une demande esthétique des adultes, et la promesse d’un traitement invisible encourage maintenant de plus en plus d’adolescents qui préfèrent « ne plus montrer leurs bagues ».

L’appareil lingual utilisé dans notre cabinet a une conception entièrement individualisée.

Chaque « bague », chaque « fil » est fabriqué pour chaque patient individuellement : il est intégralement réalisé sur mesure.

Très fin et parfaitement adapté au plus près de chaque dent, l’appareil permet ainsi un confort optimum. Les traitements réalisés en orthodontie linguale sont plus précis, plus rapides et plus esthétiques : ils permettent un résultat personnalisé et non pas un sourire standardisé.

Un traitement qui ne se voit pas pour un résultat qui se voit.

L’orthodontie linguale peut être envisagée pour toute personne qui présente un parodonte (gencive et os) en bonne santé :
les adolescents, les adultes et aussi les séniors, il n’y a pas de limite d’âge pour déplacer les dents.

Encombrement

Supraclusion

Béance latérale avec occlusion inversée

Encombrement important

Tous les patients de notre cabinet bénéficient de traitement en orthodontie linguale individualisée.

Questions fréquentes

L’orthodontie linguale s’adresse à tout patient : adolescent, adulte et sénior. Cette technique est particulièrement adaptée aux adultes et aux grands adolescents à qui il apparaît inconcevable de porter un appareil orthodontique visible.

L’objectif premier est le même : corriger l’alignement des dents mais aussi l’occlusion (les contacts entre les dents du haut et les dents du bas).

La différence entre les deux approches se situe au niveau esthétique: l’invisibilité de l’appareillage pendant le traitement, l’efficacité et la qualité du résultat obtenu. L’orthodontie linguale étant la seule technique fiable permettant un traitement totalement individualisé avec un appareil qui ne se voit pas.

Une autre différence majeure privilégie l’orthodontie linguale: cette technique ne fait pas seulement aussi bien que l’orthodontie vestibulaire (attaches apparentes) ou l’orthodontie par gouttière, elle fait surtout mieux et plus vite. L’orthodontie linguale permet de repousser les limites du traitement orthodontique. L’action mécanique sur la dent est meilleure qu’en technique vestibulaire, grâce à la personnalisation des attaches et à la position de l’arc par rapport au centre de résistance.

Un appareil lingual respecte mieux les dents face au risque de carie: la face linguale des dents étant 10 fois plus résistante aux déminéralisations éventuelles.

L’appareil étant collé sur la face « cachées » des dents, les faces visibles des dents sont préservées de toute traces de traitement.
Références : Van der Veen MH et al.: Eur J Oral Sci. & Wiechmann et al.: Am J Orthod Dentofacial Orthop

Le ressenti peut être très variable d’un patient à l’autre. Il est donc difficile de répondre de façon tranchée. Certains patients ne ressentent aucune gêne alors que pour d’autres, la langue mettra plus de temps à s’habituer à être au contact de l’appareil.

La mastication peut-être difficile, notamment après les activations de l’appareil ou lors de quelques phases du traitement pendant lesquelles certaines dents ne se touchent pas encore.

Dans ces moments là, les aliments mous sont particulièrement conseillés.
Vous pouvez manger à peu près normalement mais attention quand même … certains aliments sont à éviter pendant le traitement car ils peuvent endommager votre appareil. Les aliments collants (caramels…) ou trop durs, comme les pommes ou les bonbons à croquer sont fortement déconseillés.

Une gêne peut être ressentie après les repas si vous ne vous brossez pas les dents : les aliments restent « coincés » et peuvent gêner. Un brossage est bienvenu après chaque repas.

Oui, l’appareil lingual est invisible dans votre quotidien. Vous pouvez sourire en toute sérénité, il ne se verra pas !

En revanche, si vous ouvrez la bouche en très grand en inclinant fortement la tête, il est possible de l’entrevoir.

Si le traitement lingual peut paraître difficile à supporter les premiers jours, la douleur éventuelle et la gêne s’estompent assez rapidement. La plupart des patients s’habituent très bien au bout de 1 à 2 semaines.

Des blessures linguales dues aux attaches peuvent néanmoins survenir de façon ponctuelle à n’importe quel moment du traitement. Pour palier à cet inconfort passager, il existe de la cire spécifique destinée à recouvrir entièrement les attaches.

Une chose est certaine, si la douleur et l’adaptation sont ressenties de façon très variable d’un patient à l’autre, tous s’accordent à dire que le bénéfice social de l’appareil lingual compense très largement les premiers jours d’adaptation un peu difficiles.

C’est une crainte justifiée. Néanmoins, il est extrêmement rare que l’on ne puisse pas s’habituer à un appareil, surtout lorsque l’on est réellement motivé par son traitement. Dans les cas extrêmes, la dépose de l’appareil sera envisagée.

Les jours qui suivent la pose de l’appareil, l’élocution peut être légèrement perturbée. Dans tous les cas, ce phénomène n’est que très transitoire.

Après un traitement orthodontique, il existe généralement une petite tendance à la récidive, c’est-à-dire un léger déplacement des dents. Pour stabiliser les dents dans leur nouvelle position, une contention (période de stabilisation) est toujours programmée à la fin du traitement actif.

Les patient sont parfois confrontés
à différents problèmes :

Décollement d′une attache

Une attache décollée doit être recollée, si elle est toujours accrochée à l’arc orthodontique, enrobez la dans de la cire. Si elle est décrochée de l’arc surtout ne la jetez pas ! Appelez le secrétariat afin de convenir d’un rendez-vous pour la recoller.

Un fil ou une attache qui irrite la langue

Un fil ou une attache qui blesse peut être enrobé dans de la cire. Si la douleur persiste, n’hésitez pas à nous le signaler. Pensez à utiliser les gels contre les aphtes que nous vous avons conseillés (Hyalugel, Bloxaphte…) ainsi que des bains de bouche. Parlez-en à votre pharmacien

Perte d′une ligature

Dans la mesure ou ceci n’occasionne pas une douleur ou une gène et que la dent en question ne supporte pas une traction par élastique inter-maxillaire, vous pouvez patienter jusqu’au prochain rendez vous. Ceci ne compromet ni ne ralentit le traitement.

Fil saillant ou irritant

Coller de la cire à l’endroit irritant, si vous n’y arrivez pas ou si la gêne persiste, appelez-nous pour un éventuel réglage de la position du fil.

Irritations après la mise en place de l′appareil

Irritation de la langue, des joues et des lèvres. Utilisez des bains de bouche ou la cire orthodontique qui vous a été donnée ou qui est aussi disponible en pharmacie. Les muqueuses vont se renforcer peu à peu.

Choc en relation avec les dents

Tout choc, même mineur doit être signalé rapidement à l’orthodontiste (chute, coup, accident de voiture…) afin de vérifier qu’il n’y a pas de conséquence sur le dispositif lui-même.